la carton remorque + roues du tandem

Heure H - encore moins...

 

Dernières lignes dans la rubrique préparatifs. La prochaine fois, nous devrions être de l'autre côté de l'Atlantique !

Merci à tous ceux qui nous ont aidés dans ces derniers jours. 

A bientôt et soyez prudents (nous, nous le serons !) !!

 

Stef, Rom' et Matt-Esteb

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le cadre du tandem démonté

Heure H - pas beaucoup...

 

De la fébrilité. C'est le mot à quelques heures du départ. Avons-nous pensé à tout ? Qu'avons-nous fait de travers ? Les emballages des tandem et remorque sont-ils suffisants ? Est-ce que la compagnie aérienne ne va pas nous enquiquiner pour des histoires de masse et de dimensions ? Nous avons le droit à 23 kg par bagage. Après moult essais, après avoir fait et défait des dizaines de fois, le carton du tandem fait 22,4 kg, celui de la remorque 23 kg tout pile, et la valise qui comporte une grande partie des autres affaires un peu plus de 23 kg... On a scotché ensemble les 2 sacoches arrière, espérant qu'elles ne s'abîment pas et que les dimensions conviendront.

Le carton de la remorque fait ''le ventre'', elle est plus large que sa boîte, pourtant aux dimensions maximales autorisées... oups !

 

Allez, on a encore des choses à boucler !

 

 

_____________________________________________________________________

Le 11 août (un peu tard) : paquetage et mécanique terminés !

 

Enfin ! Changer une transmission a ceci de rigolo : le boîtier de pédalier se sépare en trois parties, une cuvette gauche, une droite, et le corps avec les roulements. Rien de drôle pour le moment, je vous l'accorde. Voici le schmilblick : la cuvette droite se monte avec un pas à gauche (c'est à dire qu'il faut tourner dans le sens inverse des aiguilles d'une montre pour la visser), la cuvette gauche
a, elle, un pas à droite, alors que la manivelle (où s'accroche la pédale) droite a un pas à droite et la manivelle gauche, un pas à droite... Et pour finir, la pédale droite a un pas à droite, tandis que la gauche a un pas à gauche ! Le tout c'est de le savoir...

 

Bref transmission toute neuve, avec de nouvelles chaînes, une nouvelle cassette (merci Culture Vélo Saint-Etienne !), plaquettes de frein neuves également, pneus, chambre et fond de jante sortis des cartons et montés en lieu et place du vieux matériel, notre tandem profite d'un sacré lifting.

Vidanger le circuit de frein arrière, n'a pas été une sinécure et il a fallu pas moins de 2 heures pour le régler définitivement (merci None pour le coup de main). Mais pouvait-on lésiner sur le freinage ?

 

Voici donc notre premier (et dernier !) essai du vélo chargé en configuration voyage. Les sacoches sont pleines, et il nous reste même un peu de place pour quelques babioles. Demain nous essaierons de peser les bagages, histoire de voir combien de bouquins nous nous autorisons à prendre.

 

Ah si, un détail non négligeable : nous souhaitons emporter la draisienne de l'asticot, qu'il va falloir caler quelque part, dilemme : sur la remorque ou sur le 3ème sac du porte-bagage ?

 

A demain !

  

 

Le 08 août : J -7, Masse et espagnol !

 

 

Et voilà, la dernière ligne droite, la dernière semaine !

 

** Le vélo n'est toujours pas prêt, on a encore vachement le temps : il faut toujours tout le démonter, changer tout ce qui tourne (boîtiers de pédalier, pédales...), puis tout le remonter pour vérifier l'ensemble, puis tout le démonter pour le mettre dans les cartons !

 

** Le réchaud ? 6 ans de bons et loyaux services, des centaines d'utilisations, et voilà que je le teste aujourd'hui, juste au cas où. Patatras, il ne marche plus ! Regardez bien sur la photo... plus prêt... encore plus prêt... C'est vrai, il n'a pas de jambes ! Alors il ne fonctionne plus dirons-nous. Tous les joints sont décédés... Un rapide coup d'oeil sur Internet et quelques coups de téléphone dans les boutiques spécialisées me fait craindre le pire : personne n'en a en stock. Il va falloir aller chercher je-ne-sais-où le petit bout de caoutchouc pour pouvoir manger chaud là-bas, pfff...

 

** Un rapide calcul (quelques additions), et je viens de me rendre compte de la chose suivante :

stef + l'asticot + moi = 145 kg. Hé oh ! Bien sûr que non, je ne donnerai pas le détail ! Bande de curieux ! Le vélo + la remorque = 22 + 13 = 35 kg et 145 + 35 = 180 kg et on a encore rien transporté... Il faut ajouter le poids à vide des sacoches, puis des pièces de rechange (pneus, transmission), des outils, des médicaments, des duvets, des vêtements, de la tente, des tapis de sol, de la nourriture lyophilisée de secours, et accessoirement de l'eau. Il faut bien la porter pour la boire, et nul n'est censé ignorer qu'un litre du solvant miracle a une masse proche du kilogramme... Et qu'il en faut plusieurs, des litres, pour rouler une journée. Bref, un pressentiment me dit que les côtes à 4000 mètres se monteront... lentement ?

 

** L'espagnol. Mouai. Stef connaît les jours de la semaine, et moi les verbes être et avoir. Les débuts risquent d'être compliqués... mais pas pire que nos premiers jours en Russie ! Qu'est-ce qu'il sera le plus dur ? Monter des cols chargés comme des mulets ou apprendre une nouvelle langue en express ?

 

 Le 05 août : J -10 ! Trop préparés ?

 

 

Alors que nous étions partis à peine organisés pour le biketrip #1, voilà qu'à 10 jours du départ nous avons déjà nos billets d'avion, les cartons pour le tandem et la remorque, nos deux premières nuits et le transfert depuis l'aéroport !

 

A Quito, un van viendra nous chercher pour nous transporter en ville avec nos sacoches et nos engins dans les cartons. Nous avions pensé remonter le tandem et la remorque à l'aéroport, mais après tant d'heures de vol, l'escale, le décalage horaire et tout ce qui s'en suit, avec le petit bout, il nous a semblé plus opportun de se payer le luxe (14 dollars...) d'un transfert. Et puis on vieillit aussi... La mécanique se fera tranquillement le lendemain, reposés et détendus !

Et pour couronner le tout, nous avons même organisé notre périple aux îles Galapagos : 8 jours en bateau avec un guide naturaliste ! Darwin, nous voilà !

 

Le nom du lieu de nos nuitées ? L'auberge Inn !!

 

 

 

La quadrature du tandem... comment le faire rentrer dans ce carton ?

 

Le 28 juillet 2012 : Cartons, piqûres et billets d'avion

 

 

Nous avons reçu les billets électroniques : départ le 15 août de Lyon pour Quito (Equateur). Youpi !Logiquement, Air France ne devrait pas nous ennuyer pour le tandem et la remorque : nous sommes allés chercher à l'aéroport des cartons spéciaux pour qu'ils soient acceptés. Pas évident de transporter ces immenses boîtes dans la voiture... Reste maintenant à désosser le tandem (les cartons sont faits pour des vélos ''solos", il faut donc démonter, entre autres, la fourche) et la remorque, qui, même pliée, dépasse les cotes admissibles pour ''notre'' Airbus. A l'arrivée, une sympathique partie de Meccano nous attend... à l'aéroport, à moins que nous trouvions un véhicule pour nous transporter, notre bazar et nous en ville, pour un montage plus tranquille !

 

Ce matin, c'est notre dernier rendez-vous chez le Doc, pour une dernière piqûre, et la confection de la trousse de secours.

 

Les contrats d'assurance sont également arrivés, histoire d'être couverts en cas d'hospitalisation sur place et pour un rapatriement éventuel.

 

 
 
Le 7 juillet 2012 : Les pièces de rechange du tandem sont arrivées ! 
 
Et voilà le matériel récupéré chez Troc Vélo Saint-Etienne, notre partenaire pièces détachées.
Des pneus slicks pour les routes, des crampons pour les pistes, des plaquettes de frein, pour stopper l'engin lancé à vive allure chargé dans le...s descentes de col, deux cassettes et deux chaînes, pour une transmission qui risque de s'user rapidement dans la poussière ou les salars de Bolivie...

Au travail pour remettre le tandem à neuf !
 
 

 

 

 

15 juin 2012 : un point sur les préparatifs 

 

Vaccins en tout genre (typhoïde, fièvre jaune, hépatites, et les classiques rappels que nous devons faire en France) pour nous mais aussi M-E. Il les a très bien supportés du haut de ses deux ans et demi, et il ne reste plus qu'à faire le BCG, ouf !

 

Pour le matériel, nous faisons le point avec nos nouveaux partenaires, et essayons de faire des inventaires par secteur :

* Bivouac (tente, duvets, matelas auto-gonflant, de quoi purifier l'eau et cuisiner)

* Vélo (remise en état général)

* Remorque (améliorations pour le confort et la sécurité du petit)

* Itinéraire (cartes et infos utiles sur place)

* Papiers (passeports, assurances, moyens de paiement)

* Photo-Vidéo (matériel à définir)

* Vêtements (techniques, pratiques et confortables)

* Et tout le superflu indispensable (MP3, livres, jeux) ; nous hésitons même à prendre la petite draisienne de M-E pour qu'il puisse, lui aussi se défouler dans la pampa !